Ils permettent au contrôleur fiscal de vérifier la continuité de votre facturation. Il est donc important de respecter quelques règles !

Dater mes factures

Vos factures doivent être émises chronologiquement.

Si vous émettez une facture au 12 décembre, impossible d’émettre ensuite une facture au 1er décembre.

Choisissez bien la date de facturation. Dougs vous demande une confirmation avant de finaliser votre facture.

En passant la souris sur la date de facturation, la date de votre dernière facture vous sera rappelée :

Numéroter mes factures

Les numéros de vos factures et factures d’acompte doivent être séquentiels et sans rupture.

Le format du numéro de votre facture peut inclure une date ou des lettres, par exemple 2020-novembre-034.

Pour le module de facturation, nous avons suivi le conseil des contrôleurs fiscaux, c’est-à-dire, un numéro simple et une séquence qui se poursuit d’année en année.

Ceci étant une preuve de continuité de vos factures, même entre 2 exercices.

Vous pouvez avoir un format distinct de numéro de facture par logiciel de facturation et donc plusieurs séries de numérotation différentes, mais deux factures ne doivent pas avoir le même numéro.

À noter : vous n’êtes pas obligés de démarrer votre numérotation à 1.

Quand vous créez votre première facture dans Dougs, vous pouvez choisir à quel numéro démarrer :

Voici quelques exemples pour illustrer notre propos :

  • Il s’agit de votre première facture mais vous préférez ne pas l’indiquer à votre client, rien ne vous empêche de démarrer votre série à 10 ou à 100.
  • Votre dernière facture émise portait le numéro 50, et vous ne créerez plus que des factures avec Dougs, indiquez à Dougs de démarrer la numérotation à 51.
  • Votre dernière facture émise portait le numéro 2020-12-22, vous pouvez démarrer vos factures à 1 ou tout autre chiffre dans Dougs.

Besoin de faire le point sur toutes les mentions obligatoires de vos factures ? Consultez notre article “Facture : mentions obligatoires”.

Avez-vous trouvé votre réponse?